Les polices d'écriture

Définition

Une fonte de caractères est un ensemble de glyphes, c’est-à-dire de représentations visuelles de caractères, d’une même police d’écriture, de même style, corps et graisse.

Caractère d'imprimerie

Étymologie

Le terme « fonte » provient des premiers caractères employés pour imprimer les lettres en Europe.

Ils étaient faits d’alliages de métaux, généralement de plomb, d’antimoine et d’étain, fondus afin de reproduire plusieurs caractères identiques à partir d’un moule unique dans les fonderies typographiques.

Aujourd’hui, l'usage hésite entre fonte et police, notamment dans l’informatique. Le terme caractère, pour désigner un ensemble de fontes, est polysémique et son usage est source de confusion avec un autre de ses emplois dans l'imprimerie au plomb, où il désignait le parallélépipède physique en plomb, ou avec son emploi en informatique, où il désigne une information abstraite définie par la grammaire de chaque langue.

Image d'une fonderie

Différence entre fonte et police

La fonte se distingue du caractère1 qui regroupe tous les corps et graisses d’une même famille.

Ainsi, Helvetica est un caractère. L’Helvetica romain gras 10 points est une fonte, et l’Helvetica romain gras 12 points en est une autre.

Exemple de police
Sources :
Wikipedia Fonte de caractère